Au Sauvignon | Bar à vins & restaurant depuis 1954

A propos


apropos1_ausauvignonHenri et Alice Vergne quittent leur Cantal natal au début des années 1950 pour tenter leur chance à la capitale.

Après des débuts de serveur pour Henri, l’aventure va se poursuivre à Saint-Denis en banlieue parisienne. Ils prennent ce que l’on appelle à l’époque un « café-charbon ». Alice tient le café pendant qu’Henri livre le charbon. Il est « bougnat », l’un de ces métiers du début du siècle disparus depuis longtemps aujourd’hui.
C’est au premier étage de ce minuscule bistrot que naît en 1953 Marie-Françoise, leur fille unique.

Le 9 novembre 1954 la petite famille arrive au « Sauvignon ».

apropos2_ausauvignonHenri va savoir changer le charbon en vin et écrire avec Alice le début d’une nouvelle histoire… Celle d’un endroit dédié aux vins de producteurs, des vins tous choisis avec goût et passion. Puis avec son ami et voisin Pierre Poilâne, Henri a l’idée de la tartine, le « casse-croûte » comme il l’appelle, celui que l’on grignote sur un coin de bar autour d’un verre, dans une convivialité toute simple.

Le succès est au rendez-vous, Henri et Alice savent accueillir avec la chaleur des gens simples.
On vient au Sauvignon pour eux, pour le vin, pour regarder Henri couper les tartines comme nul autre, la miche Poilâne calée sous le bras.
En 1989, après des travaux d’agrandissement, ils passent la main à leur fille Marie-Françoise, qui travaille avec eux depuis l’adolescence. Elle tient l’affaire avec son époux Michel jusqu’en 1995, puis seule jusqu’à son départ à la retraite en 2013.

Aujourd’hui c’est sa fille Emilie qui continue d’écrire l’histoire.


Alice and Henri Vergne left Cantal (in Auvergne region) at the beginning of the 1950’s to try to succeed in Paris.

Henri was first a waiter, then he and Alice owned a small café in the suburbs of Paris. This was a « coffee and coal shop », typical of those times. Alice took care of the café, while Henri was in charge of the coal deliveries. He was in fact what we called a « bougnat », a job which has disappeared a long time ago… Marie-Françoise, their unique child, was born in 1953 at the first floor of this tiny café.

On the 9th of November 1954 Alice and Henri bought the bar « Au Sauvignon ».

Henri « turned the coal into wine », and this was the beginning of a new challenge. They turned the place into a pure wine bar, all wines being chosen personally with taste and passion.
Then with his friend and neighbour, the baker Pierre Poilâne, Henri had the idea to create the « tartine », which he himself called « casse-croûte », this now famous snack people had the most simple way at the bar, in a cool and warm atmosphere.

Then success came, as Henri and Alice knew how to welcome people, simply and warmly.
One came at « Au Sauvignon » for them, for the wine, the atmosphere, and for a look at Henri preparing his « tartines » as no one else did.

In 1989 they decide to retire after renovation work which enlarged the place. Their daughter Marie-Françoise, who had been working with them since ever, naturally took on….First with her husband Michel until 1995, then on her own until she retired in 2013.
Now the grand-daughter Emilie do all she can to keep the story alive…